Emploi : comment tirer profit du refus ?

Emploi : comment tirer profit du refus ?

Difficile de rebondir après avoir vécu une échauffourée. Mais il ne faut pas le prendre trop à cœur, dis-toi qu’il y avait une forte probabilité pour que tu essuies au moins un échec pendant ta recherche. Tout vient à point à qui sait attendre.

“Il n’y a pas de réussite facile ni d’échecs définitifs.”

Marcel Proust

Je le reconnais, ce n’est jamais agréable d’y faire face mais il est primordial de voir le bon côté des choses et de surmonter cet échec pour mieux avancer.

1. Reste optimiste

Les événements négatifs ont tendance à davantage nous marquer qu’un événement neutre ou positif. En effet, la tentation de réfléchir à comment aurait dû se passer l’entretien ? Pourquoi je n’ai pas eu une réponse positive ? Qu’est-ce qui a joué en ma défaveur ? Tout ça peut prendre des proportions démesurées.

Néanmoins, après la frustration initiale, il est important de se reprendre en main. Ce n’est pas cette frustration qui te permettra d’avancer, crois-moi. Positive ! Tu as déjà atteint l’étape de l’entretien, c’est-à-dire, que tu as fourni jusque-là une prestation qui a su convaincre le recruteur de te proposer un entretien. De nombreuses personnes n’ont sûrement pas atteint cette étape (Ne fais pas une croix sur cette entreprise. Peut-être que l’envie te prendra de te présenter à un autre poste dans cette même entreprise. Auquel cas, pense à préciser que tu as déjà été en contact avec untel. Seulement, si tu estimes que dans ton entretien s’est bien déroulé).

2. N’en fais pas une affaire personnelle

Le recruteur ne t’a pas rejeté, il a tout simplement choisi un autre profil. Généralement, les recruteurs choisissent le candidat qui leur semble le mieux adapté au poste.

Rassure-toi, le recruteur ne t’a pas intentionnellement rejeté, alors peut-être qu’il serait utile de demander un feedback constructif (les raisons de son choix).

Ils ne te fourniront peut-être pas tous une explication, mais une simple relance (par courriel ou téléphonique) ne coûte rien. N’hésite pas à les solliciter pour faire taire les doutes qui te tracassent (si ces doutes étaient liés à des lacunes, pense à faire une formation/suivre un séminaire pour les combler).

Voici une trame pour demander un feedback positif :

Objet : demande de retour candidature  

Bonjour XXX, 

Je vous remercie pour votre retour suite à notre entretien du XXX et à l’attention que vous avez porté à ma candidature. 
Je comprends que mon profil ne correspond pas à vos besoins actuels. Je reste très intéressé par votre entreprise et je suis à votre disposition si de nouveaux postes venaient à se libérer. 
Afin de pouvoir m’améliorer, pourriez-vous m’indiquer les points qui vous ont amené à prendre cette décision ?
Ces pistes de réflexion pourraient m’aider à mieux orienter ma recherche d’emploi/alternance/stage et de corriger les éventuelles lacunes de ma candidature.

Cordialement, 

3. En ressortir grandi

Il ne te sera pas possible d’être au point sur tous les domaines, il faut savoir accepter ses faiblesses et focaliser son énergie sur les atouts et compétences qui font que ta candidature se démarquera des autres. Cela t’apportera l’énergie et l’élan dont tu as besoin pour trouver l’emploi qui te convient.

Il est important de rester positif après un échec. Change-toi les idées en faisant quelque chose qui te plaît. Sors voir tes amis, nourris tes passions qui te feront s’épanouir en dehors de ton travail.

Même s’il peut être tentant de mettre tes recherches entre parenthèses le temps d’avoir une réponse, résiste. Il est important que tu continues tes efforts jusqu’à ce que tu obtiennes un poste. Reste en relation avec ton réseau professionnel. Cette approche contribue à renforcer ta confiance et t’évite de miser sur des postes difficiles à obtenir ou priser.

Gérer un échec n’est jamais facile, mais c’est une occasion précieuse d’en découvrir davantage sur soi-même et d’améliorer ses techniques de recherche d’emploi. Avec persévérance et une attitude positive, tu pourras trouver le poste de tes rêves dans un futur proche.

Trouver un emploi : la candidature spontanée

Trouver un emploi : la candidature spontanée

Pour trouver un emploi, le premier réflexe est souvent de répondre aux annonces postées par les recruteurs. Mais ce n’est pas la manière la plus efficace !
Selon une enquête de l’Insee réalisée sur les chercheurs d’emploi en 2016, 42% des salariés qui occupent un emploi depuis moins d’un an l’ont trouvé par des recherches personnelles et des candidatures spontanées. Au contraire, répondre aux annonces n’a fonctionné que pour 7,2% des personnes interrogées. Faire des candidatures spontanées permet donc de maximiser ses chances de réussite.

Pour quelles raisons ?

Lorsque tu réponds à une annonce, des milliers d’autres candidats y auront également postulé. Il est donc plus difficile pour toi de te démarquer et te faire remarquer. Lors d’une candidature spontanée, c’est toi qui prends l’initiative de contacter l’entreprise. L’entreprise aura donc beaucoup moins de demandes et t’accordera plus facilement du temps pour l’étude de ta candidature. Bien évidemment, l’entreprise peut ne pas recruter pour le moment mais si ton profil leur plaît, ils n’hésiteront pas à garder ta candidature et à te contacter à un autre moment !

De plus, en réalisant une candidature spontanée, tu peux directement cibler les entreprises qui te plaisent et qui ont des valeurs qui te parlent. Ta candidature sera d’autant plus personnelle, car tu auras choisi l’entreprise pour une raison et le recruteur ne doutera pas de ta motivation. A toi de bien la mettre en avant !

Comment faire une candidature personnalisée ?

  • Aie le bon timing 

Pour augmenter tes chances de décrocher un entretien, sache que l’entreprise doit être dans une période favorable à l’embauche. Le mois d’Août, avec les vacances d’été, tu as du temps devant toi pour te consacrer à tes candidatures. Quant aux recruteurs, ils reçoivent généralement moins de candidatures durant ce mois. Ils peuvent ainsi analyser la tienne plus en profondeur. Les mois de fêtes de fin d’année, pour les secteurs qui connaissent une hausse d’activité (ex: hôtellerie/restauration/grande distribution).
Pense également à surveiller l’actualité des entreprises qui t’intéressent. Un contrat de signé ? Un appel d’offre remporté ? C’est le moment d’envoyer ta candidature. À l’inverse, évite de le faire en cas de baisse significative de chiffres d’affaires ou de licenciements…

  • Cible les entreprises qui te plaisent/ les secteurs qui t’intéressent le plus 

Avant de commencer, prends le temps de bien déterminer dans quels secteurs tu souhaiterais postuler. Dans chacun de ces secteurs, prends ensuite le temps de rechercher des entreprises qui te plaisent et qui peuvent concorder avec tes attentes et ton profil. Selon ce que tu recherches, tu n’auras pas les mêmes exigences et tu ne solliciteras pas les mêmes entreprises.  En faisant cela, tu arriveras à rendre ta candidature encore plus personnelle.

Pour t’aider dans tes recherches, il existe un certain nombre d’applications. C’est le cas de l’application, « La bonne boite » de Pôle Emploi, qui recense les entreprises pouvant être intéressées par ton profil. Tu peux renseigner le poste que tu cherches, le lieu et le secteur, et l’application te proposera toutes les entreprises qui sont susceptibles de recruter ton profil. Tu peux directement postuler via l’application.

  • Mets en avant l’adéquation de ton profil avec leur entreprise 

Il est essentiel que tu t’assures que tes compétences correspondent à ce que l’entreprise pourrait rechercher. Dans ta lettre de motivation et ton CV souligne cette adéquation.
Chaque formation ou expérience professionnelle/associative que tu évoques doit faire ressortir les compétences nécessaires pour le poste que tu vises dans l’entreprise. Lors de la rédaction de ta lettre de motivation sélectionne donc les expériences que tu juges les plus pertinentes et qui te permettront de te démarquer le plus.

  • Souligne vos valeurs communes  

Les entreprises ont des valeurs spécifiques qui les différencient les unes des autres. Chaque candidat doit faire l’effort de les rechercher et de les mettre en avant dans sa lettre de motivation. N’oublie pas de les mentionner dans ta lettre et d’indiquer clairement pourquoi tu souhaites postuler chez eux et pas une autre entreprise.
Dans une candidature spontanée, cette recherche est encore plus importante. Tu candidates chez eux par choix, tu ne réponds pas à une annonce. A toi donc de bien souligner les raisons de ta candidature et de montrer que vous partagez les mêmes valeurs. Ta candidature sera d’autant plus appréciée. Renseigne-toi donc bien sur l’entreprise, son implantation, son marché et son actualité ! N’hésite pas à commencer ta lettre de motivation par une phrase soulignant les valeurs de l’entreprise, ou un projet qu’ils ont en cours qui te parle. De cette façon, ta candidature se démarquera dès le début de ta lettre !

  • Fais attention à bien cibler ta candidature 

Pour bien différencier ta candidature il est essentiel que tu l’adresses clairement à la personne que tu souhaites contacter. Cet aspect-là est encore plus important dans le cadre d’une candidature spontanée. Pour appuyer ta démarche, renseigne-toi bien sur la personne à contacter et essaye de décrocher le nom ou l’adresse mail de cette personne. Effectue les recherches nécessaires avant de te lancer !

Il en est de même pour le poste auquel tu souhaites postuler. Même si ta candidature ne répond pas à une annonce particulière, il est essentiel que tu postules à un poste bien précis. C’est à toi de le préciser dans ta lettre de motivation et d’écrire cette dernière en fonction des qualités requises pour ce poste. N’hésite pas à chercher des anciennes annonces postées par l’entreprise pour te faire une idée des compétences et qualités recherchées. Tu pourras adapter ton vocabulaire aux mots-clés qui reviennent dans l’annonce et ainsi avoir une candidature encore plus personnalisée.